NEWS

Impression 3D et le prototypage

Le rôle de l’impression 3D dans le prototypage

Le rôle premier de l’impression 3D a été dans le cadre des prototypages avant de se diversifier dans d’autres utilisations tel que le hobby de particulier. Aujourd’hui le prototypage reste l’utilisation principal de cet outil. Mais pourquoi ?

Un gain financier

L’achat d’une imprimante 3D pour une entreprise lui permettra de faire la grande majorité de ses prototypages. Dans le cas où la pièce finale serait fabriquée par moulage, il est absolument impensable financièrement de faire les prototypes par cette méthode de fabrication. En effet, le coût d’un moule est rentabilisé à partir de milliers de pièces fabriquées et vendues, si on utilise ce système pour fabriquer un prototype, impliquant ainsi une phase où la pièce sera retravaillée et donc un nouveau moule envisager, on double, au minimum, le budget de rentabilisation de la pièce. Bien qu’une imprimante 3D puisse représenter un certain investissement, comparé à cette autre proposition, il n’en est rien. De plus, l’imprimante, contrairement au moule, pourra être utilisé pour un nombre infini de forme.

Par ailleurs, les matériaux utilisés seront très probablement plus avantageux du point de vue économique. Contrairement à un système de découpe, ou de fabrication soustractive, il n’y a pas ou peu de perte de matière dans le processus de fabrication additive de l’impression 3D. Le coût comprendra donc uniquement la matière qui constituera le prototype, limitant d’un premier aspect les frais.  De plus, le coût des matériaux pourra également être limité : en admettant que les prototypes soient principalement en PLA, le prix au kilo du PLA sera certainement plus intéressant que le prix du matériau final. Enfin, lors de la réalisation d’une pièce, il n’est pas nécessaire de tester systématiquement la pièce entière, le coût en matériau sera d’autant plus restreint par l’impression des morceaux de pièces à tester.

Un gain temporel

Ce système présente également un gain temporel. En effet, la mise en place et la fabrication par impression 3D prendra très certainement moins de temps : pas besoin de fabriquer le moule, possibilité de n’imprimer que la partie de la pièce importante pour le test, etc… De plus, l’imprimante, contrairement à une grande partie des autres procédés de fabrication, n’a pas besoin de main d’œuvre durant la fabrication. Le gain de temps se retrouve également là car il est possible d’effectuer d’autres activités durant le temps de fabrication.

Conclusion

Cet article explique pourquoi l’impression 3D a été choisie par les entreprises en tant que processus de fabrication des prototypes. Sachez qu’il vous est aisément possible de faire du prototypage en tant que particulier, cela vous permettra de faire des tests sur votre conception afin de perfectionner votre pièce. Il ne faut pas hésiter à effectuer ces petits tests avant d’imprimer le modèle final et d’éventuellement de lui faire subir différent traitement, l’objectif est d’ôter toute possibilité que votre pièce est un défaut avant de l’utiliser.

31 octobre 2019
TECH-ALSACE
image