NEWS

L’impression 3d de moules à gâteaux

L’impression 3d de moules à gâteaux

L’impression 3d a fait sa belle entrée dans notre monde. On l’utilise pour fabriquer des pièces automobiles, des pièces d’avions et même mieux : on arrive à l’utiliser pour nos aliments : grâce aux moules plus précisément. Et dans notre cas, les moules à gâteaux. Découvrez donc ici, comment vous faire des gâteaux aux formes extraordinaires grâce aux moules à gâteaux imprimées en 3D.

Comment ça marche.

Pour imprimer une moule à gâteaux, ou tout autre moule, il faut d’abord quelques outils, dont on peut citer : une imprimante 3D, du silicone et aussi un ordinateur.

Pour procéder à l’impression, il vous faudra trouver la forme que vous souhaitez pour votre moule à chocolat. N’hésitez surtout pas à être super créatifs. Car ainsi, vous profitez mieux des avantages de la machine.

Ensuite, il vous faudra un logiciel pour vous concevoir une image 3D. La conception de l’image doit être faite de manière professionnelle, car c’est de celui-ci que résultera le design de votre moule à gâteaux. Et pour les images, vous pouvez en trouver sur Thingiverse, Cults3D ou MyMiniFactory.

Une fois la conception de votre image terminée, vous pouvez procéder à l’impression. Mais avant, assurez-vous que votre silicone soit bien prêt, car c’est du silicone que sera fait votre moule à gâteaux.

Pour l’impression, c’est l’ordinateur qui traitera l’image, puis à travers un logiciel spécifique tel que fusion 360, organisera le découpage de l’objet par plusieurs couches avec cura ou simplify3D par exemple. Et enfin, c’est tout simplement l’imprimante 3D qui aura à terminer le processus : c’est-à-dire, imprimer le silicone couche par couche jusqu’à obtenir la forme voulue.

Les avantages de l’impression 3D de moules à gâteaux

Concernant la fabrication de moules à gâteaux, l’impression 3D peut apporter  un changement énorme en pâtisserie. Allant de formes basiques, vers des formes hyper complexes, chaque pâtissier peut offrir des chocolats ou gâteaux ou toutes décorations bien spécifiques grâce à des moules imprimées en 3D.

Voici quelques avantages que l’impression 3D apporte dans la fabrication de moules à chocolat :

La fabrication de formes hyper complexes : avec les imprimantes 3D, le changement le plus frappant est sûrement la gamme de formes qui deviennent possibles. Vous pouvez faire des gâteaux avec des designs hyper créatifs. Il suffit juste de reproduire la forme que vous souhaitez en image, et là, toutes les formes imaginables s’avèrent possible. Reste juste à vous d’être bon designer.

Court délai de fabrication : Lorsque l’on utilise une imprimante 3D, la fabrication devient plus rapide. Car plusieurs étapes de la fabrication traditionnelles s’avèrent inutiles. Ainsi, le prototypage devient beaucoup plus rapide. Et l’on n’a pas besoin de moulage, ni tout se qui touche à la préfabrication.

Une fabrication moins coûteuse : Si l’on a besoin de milles personnes pour fabriquer un objet généralement. En imprimant en 3d cet objet, on aura besoin que d’une seule personne. Ce qui fait d’abord moins de dépenses. Ensuite, vu que l’impression 3D supprime quelques étapes de fabrication, notamment, le moulage, et les étapes de préfabrication, du coup, on compte automatiquement des dépenses en moins.

Diminue les risques : En fabricant des moules à chocolat traditionnellement, on ne saurait pas trop à quoi s’attendre avant d’avoir terminé la fabrication. Ce qui entraîne automatiquement plusieurs modifications et choses à revoir. Pourtant avec l’impression 3D, toutes les modifications se déroulent dans le logiciel CAO. Du coup, il y a beaucoup moins de risques.

L’impression 3D en général

Avant d’entamer le cas des moules à gâteaux, voyons d’abord l’impression 3D dans sa globalité. Ses principes, ses limites, son histoire et aussi ses utilités.

L’impression 3D ou encore la fabrication additive, est le fait de réaliser un objet réel à partir d’une image 3D. Le principe est de fabriquer des objets par ajout ou agglomération de matière. Ce qui le différencie des autres méthodes de fabrication, qui, au contraire, enlèvent de la matière à un objet pour en former un autre.

La technique utilisée consiste à créer les objets en additionnant un ou plusieurs matériels, suivant les axes X, Y, Z (Largeur, profondeur, hauteur). Ce sont ces trois axes qui font de l’impression, une impression 3D. C’est-à-dire en trois dimensions.

La technologie de l’impression tridimensionnelle, commence dans les années 2000, pour le prototypage. Puis au fil des années, elle s’est améliorée pour offrir plusieurs matériels de fabrication. On peut maintenant utiliser : le plastique (PLA ou ABS), la cire, le métal (aluminium, acier, titane, platine), le plâtre, les céramiques et même le verre.

Chose qui offre la possibilité d’utiliser l’impression 3d dans bon nombres de secteurs :

L’aéronautique : l’impression 3d se voit d’abord utile à fabriquer des pièces d’avions. D’ailleurs, la maison mère de Airbus : L’EADS, construit déjà certaines parties de ses avions avec des imprimantes 3D. Notamment l’avion L’A350 XWB.

La médecine :  La médecine également profite bien des avantages de l’impression 3D. Grâce à cela, on arrive à créer des matériaux semblables à des os et à créer des prothèses et implants (hanches artificielles, bras auditifs personnalisés et appareils dentaires) mais aussi des exosquelettes personnalisés.

L’alimentation : Enfin, c’est dans la cuisine que s’invite l’impression 3D. Avec maintenant des imprimantes (pour aliments) disponibles un peu partout, il est possible de se faire des aliments. Plus précisément du sucre et du chocolat.

 

 

2 septembre 2020
TECH-ALSACE
image