NEWS

L’impression 3D BMW

L’impression 3D chez BMW

Une entreprise allemande spécialisée dans la fabrication de voitures, le groupe BMW porte effectivement la seule marque BMW qui est très célèbre et connue de tous. Récemment, le groupe BMW a ouvert une nouvelle usine de fabrication additive de 15 millions d’euros qui est conçue sur « l’industrialisation de l’impression 3D ».

Munich

Basée en Munich, cette usine va réunir sous une même place la production de prototype de BMW, la fabrication de pièces de série, la recherche de nouvelles technologies d’impression 3D et puis la formation. Ainsi, l’objectif pour le groupe BMW est d’industrialiser de plus en plus les méthodes d’impression 3D pour la production automobile et de mettre en œuvre de nouveaux concepts d’automatisation dans la chaine de processus, d’après Daniel Schäfer, le vice-président directeur pour l’intégration de la production et l’usine pilote du groupe BMW. Ce qui leur permettra de rationaliser la fabrication des composants pour la production en série et d’accélérer le développement. En même temps, il collabore pour intégrer systématiquement la technologie et l’utiliser efficacement.

Nouveau campus da fabrication additive de 15 millions d’euros de BMW

Pour cette fois, l’optimisation de la technologie d’impression 3D pour une utilisation complète dans toute l’entreprise est la priorité sur laquelle se concentre BMW. Travaillant avec 15 partenaires sur le projet IDAM, le groupe BMW crée une ligne de production qui reproduit l’ensemble de la chaîne de processus, de la préparation de la production numérique à la fabrication et la refonte des composants.

Un projet a long terme

A cet instant, les objectifs de production de l’entreprise confirment que son statut de projet phare est la production qui devrait totaliser au moins 50 000 composants de série par année et de 10 000 pièces détachées et individuelles. Mais en même temps, le groupe BMW travaillera avec 15 partenaires sur le programme POLYLINE. Ce dernier se concentre sur la production de pièces en plastique avec la liaison numérique des étapes de processus, ainsi que le développement d’une méthodologie d’assurance qualité.

Autres entreprises automobiles dans l’impression 3D

Depuis quelques années, le groupe BMW a utilisé la technologie d’impression 3D pour produire une variété de composants automobiles, et de nombreuses autres sociétés automobiles ont fait de même. Prenons exemple sur le cabinet de conseil en fabrication additive et producteur de Scalmalloy APWORKS 3D. Il a imprimé une pièce de titane pour la dernière Bugatti Chiron, la Chiron Pur Sport en mars 2020. Le même mois, le constructeur de voiture de sport Porsche a annoncé le développement de ses nouveaux sièges baquets personnalisés imprimé en 3D. Alors que le siège était initialement limité à 40 prototypes pour une utilisation de pistes de courses européennes. Ainsi, les commentaires des clients sont utilisés pour développer un modèle légal de rue pour une sortie commerciale en 2021. En travaillant avec EVOK3D, un fournisseur de solutions d’impression 3D, Triple Eight a aussi pu utiliser la technologie HP Multi Jet Fusion (MJF) pour imprimer en 3D un certain nombre de pièces pour le volant de sa voiture de course.

13 juillet 2020
TECH-ALSACE
image