NEWS

Prusa slicer avec Chitubox

Prusa slicer et Chitubox

Voici un article sur les supports avec la combinaison de deux logiciels, Prusa Slicer et Chitubox

les liens vers les deux logiciels : prusa slicer et Chitubox

Dans un premier temps il vous faudra télécharger les deux logiciels, puis commencer par prusa slicer en sélectionnant leur imprimante Prusa sl1.

Une fois le logiciel configuré on commence l’import du fichier stl dans mon cas j’ai pris l’ensemble des pièces celle-ci étant petite.

Une fois l’orientation faite je rajoute les supports, icône en bas du menu de gauche. Les supports sont parfaitement mis il m’arrive sur certaine pièce de rajouter quelques supports manuellement.

Il existe dans prusa slicer un nombre d’options impressionnante comme dans chitubox, pour cette partie je vous laisse fouillez sur le net il existe déjà pas mal de tuto en français.

 

 

Une fois que vous avez trouvé tous vos réglages et mis en avant toutes vos pièces on peut exporter, pour cela on va dans fichiers – export- exporter en STL avec supports .

 

Puis on ouvre Chitubox et on importe le fichier généré par Prusa slicer et le tour est joué il vous reste plus qu’a faire vos réglages d’impression pour votre imprimante.

Aujourd’hui malgré des slicer de plus en plus performant tel que lychee ou d’autres, mes meilleurs résultats se font de cette manière. J’utilise la résine de chez I-Fun et je n’ai plus de soucis de support ou de pièces qui se décrochent. Chitubox est un slicer gratuit mais la gestion des supports n’est pas optimale a mon gout et souvent soit les pièces sont marqué car trop de support, soit souvent la logique n’y ai pas avec des morceaux de pièce dans le vide sans gestion de supports. Il faut constamment les vérifier manuellement. Donc la combinaison Prusa slicer et Chitubox est parfaite. J’utilise sur L’elegoo Mars je vais bientôt pouvoir essayer cette méthode sur deux autres imprimantes. À voir si cela est concluant.

 

Pour résume soit vous avez cette solution qui reste assez contraignante  soit une version payante qui est lychee, je dirais que chacun y verra sont intérêt et surtout suivant ses finances.

29 septembre 2019
TECH-ALSACE
image