NEWS

Belt 3D : une imprimante qui utilise différents matériaux

Belt 3D : une imprimante qui utilise différents matériaux

La course à l’imprimante 3D la plus performante est lancée depuis quelques années. L’un des problèmes majeurs de l’impression 3D est la multitude de types de matériaux utilisés dans le domaine. Or, les imprimantes classiques ne s’adaptent qu’à un nombre limité de matériaux. De ce fait, l’utilisation de plusieurs types d’imprimantes 3D dans un atelier est courante.

Vous trouverez sur ce site un exemple du genre d’imprimante : https://blackbelt-3d.com/

Imprimer avec différents matériaux

Pour se faire, l’imprimante 3D doit être modifiée pour s’adapter aux particularités d’un matériau donné. Les modifications peuvent consister en :
– L’ajout du nombre de conduits de ventilation pour accélérer la congélation et polymérisation des matériaux,
– L’extrusion à entraînement direct pour faciliter la manipulation des matériaux flexibles difficiles,
– Le remplacement de l’extrémité chaude en métal entièrement afin de permettre l’utilisation de matériaux à plus haute température…

Le fonctionnement de l’imprimante 3D à courroie

Il s’agit d’imprimantes 3D inhabituelles qui utilisent un tapis roulant au lieu d’une plaque de construction fixe que l’on trouve sur toutes les autres imprimantes 3D de FFF. L’idée est que l’appareil peut imprimer en 3D de manière continue lorsque la bande transporteuse se déplace. Cette fonction permet également d’imprimer, de façon continue, des objets très longs. C’est un concept fascinant qui finira par devenir une approche standard.

Les questions à répondre

Les bandes transporteuses installées dans les imprimantes 3D à courroie d’aujourd’hui sont adaptées aux matériaux de base tels que le PLA, l’ABS et le PETG. Cependant, la chimie indique qu’il est peu probable qu’une seule courroie puisse être obtenue pour faire adhérer correctement tous les matériaux d’impression 3D.
Le remplacement de la courroie par une autre conçue pour le nouveau matériau serait facile à faire avec un système de tôle d’acier à ressort, mais inconfortablement difficile pour une imprimante 3D à courroie. Une autre possibilité c’est de faire un traitement temporaire appliqué à la courroie afin maintenir un matériau spécifique, mais ceci demandera des couts élevés.

L’adhésion en impression 3D

L’adhérence est l’élément le plus important de l’impression 3D de FFF. Si l’impression n’adhère pas au support, ce sera un échec. C’est la raison pour laquelle les fabricants d’imprimantes 3D ont pris largement le temps à chercher et mettre au point des solutions.
Ainsi, le principal changement apporté aux imprimantes 3D pour s’adapter aux différents matériaux consiste à modifier la surface de construction pour une bonne adhérence.
D’abord, les solutions adoptées étaient des méthodes assez simples, comme l’utilisation d’une couche de ruban adhésif sur le support. Aujourd’hui, on se sert d’une plaque d’acier à ressort flexible avec un revêtement adhésif.

Pour vos projets d’impression 3D vous pouvez nous contacter.

Les avantages:

Le souci, c’est que ces surfaces et traitements ne peuvent être appliqués que pour un petit nombre de matériaux spécifiques. Par exemple, ils conviennent parfaitement pour les matériaux PLA, PETG et même ABS, mais ils le sont moins sur les nylons.
Les fournisseurs de traitements de surface et de matériaux d’impression 3D ont alors diversifié leurs gammes de produits pour tenir compte des spécificités différents matériaux. Ce sont des mélanges légèrement différents qui sont optimisés pour l’adhérence des matériaux (Original, Pro Metal, Pro PC, Pro PA (Nylon), Pro PP, Pro PPGF, Pro Flex, Pro HT). L’époque du PLA et de l’ABS est révolue. Aujourd’hui, il est courant de trouver des impressions en 3D de la fibre de carbone, du nylon, du PETC, du PC et d’autres matériaux auparavant exotiques.
L’évolution du domaine de l’impression 3D et notamment les imprimantes 3D est encore à suivre de près. Cette technologie, devenue indispensable, n’a pas fini de nous surprendre.

30 décembre 2020
TECH-ALSACE
image