NEWS

Nouvelle impression 3D en céramique dans l’espace

Nouvelle impression 3D en céramique dans l’espace par Made In Space

Connu pour avoir déjà envoyé dans l’espace des imprimantes 3D, en 2014 et 2016, Made In Space (MIS) se prépare désormais à installer l’inédite impression 3D en céramique dans la Station Spatiale Internationale (ISS).

Utilité de l’impression 3D dans l’espace

Étant loin de la Terre et seuls dans l’espace, les astronautes doivent se munir de plusieurs gadgets pour se préparer à différents obstacles. La nouvelle technologie d’impression 3D proposée par MIS offre avantageusement la possibilité de tout fabriquer au moment où les astronautes en auront besoin. Il ne serait donc plus nécessaire de venir dans l’espace avec autant d’outils surchargeant la navette. Des logements fabriqués par cette imprimante sont même envisageables sur Mars ou sur la lune.

impression 3D dans lespace

Impression de blisks de turbines en céramique dans l’espace

L’ISS sera bientôt équipé d’une nouvelle technologie d’impression 3D, ajoutant ainsi sa cinquième installation de fabrication envoyée à la station spatiale. Le MIS lancera son nouveau module de fabrication de céramique pour turbines (CMM) ce mois-ci. Le CMM est un dispositif commercial de fabrication dans l’espace conçu pour démontrer la preuve de principe de la fabrication d’une seule pièce de blisk de turbine en céramique en microgravité pour une utilisation terrestre ».
Les blisks fabriqués à bord de l’ISS serviront de preuve de concept pour le processus d’impression 3D en microgravité permettant de produire ces pièces. En effet, en supprimant la gravité de l’équation, il serait possible de produire des pièces avec de meilleures performances, notamment une plus grande résistance et une contrainte résiduelle plus faible.

Un partenariat à long terme

La technologie de fabrication de céramique que Made In Space envoie à la station spatiale représente une expansion des capacités commerciales en orbite. Ce projet est en partenariat avec la NASA et d’autres partenaires techniques comme les laboratoires HRL et Sierre Turbines. Un partenariat à long terme qui pourrait déboucher sur des innovations et apportera des avantages terrestres grâce à la fabrication dans l’espace selon Matthew Napoli, vice-président des opérations spatiales du MIS. La commercialisation semble se conformer aux stratégies récentes du MIS, car l’acquisition de la société par RedWire au début de l’année indique que l’accent est mis sur l’économie de la fabrication dans l’espace.

Cette mission est une opportunité pour démontrer une fois de plus la valeur de l’ISS en tant que plateforme d’innovation et d’utilisation commerciale. La CMM est la première de plusieurs missions qui pourraient signaler un nouveau marché pour les produits spatiaux.
Le CMM sera lancé dans le cadre d’une mission commerciale de réapprovisionnement prévue pour le 29 septembre. Cette mission, NG-14, est la 14e mission de ce type de Northrop Grumman.

4 octobre 2020
TECH-ALSACE
image